Image

Un duo aux manettes de l’Engie Open

Laurent Frot et Philippe Labrot, un duo complémentaire, qui permet à l’Engie Open de se tenir dans les meilleures conditions. L’Engie Open de tennis de Perros-Guirec s’inscrit dans le circuit national des grands tournois et ne peut se dérouler sans une bonne organisation. Deux hommes se partagent cette tâche. Laurent Frot et Philippe Labrot nous expliquent leur rôle avant, pendant et après l’évènement. Laurent Frot, l’un des deux hommes aux manettes du tournoi de tennis Engie Open, explique son rôle : « En amont du tournoi, je prends contact avec les partenaires institutionnels tels que Engie, le Département, la Région, tout en faisant la promotion du tournoi. Je suis également en charge des joueuses numérotées que je contacte directement ou par le biais des agents. Je dois aussi constituer les équipes d’arbitrage qui doivent avoir une qualification nationale. Si nous privilégions les Bretons cette année, nous avons dû faire appel à un arbitre d’Ile-de-France et un autre de Metz ». Son « collègue », Philippe Labrot, complète ses propos : « De mon côté, je suis plus sur la partie locale, je m’occupe de la coordination des différents postes de l’organisation, de trouver les bénévoles, les partenaires locaux, les sponsors. Je suis également en charge de toute

Lire la suite…

Un tournoi ENGIE OPEN exceptionnel pour Zoé Leyval

Concilier études et sport n’est pas toujours aisé. Les epréuves anticipés du bac contraignent Zoé Leyval à déclarer forfait pour les quarts de finales. Malgré une victoire, ce lundi, en 8es de finales, la jeune tenniswomen Zoé Leyval doit déclarer forfait pour le tour suivant, pour causes d’épreuves du bac anticipées. L’Engie Open approche de son terme. Cette 17e édition restera marquée par de belles surprises et de jolies perf’. Après Eleejah Inisan, c’est Zoé Leyval qui a créé la surprise. La jeune femme, élève de première en région parisienne, classée 1/6, a eu raison de plusieurs adversaires. Après avoir gagné face Juliette Lolliée, classée -15, dimanche, elle a remporté son match face à Clémence Fayol, ce lundi. Malgré cette jolie performance, elle sera forfait, ce mardi, pour les quarts de finales car elle doit passer ses épreuves anticipées du bac. « J’ai mal partout j’ai les pieds en feu » À l’issue du match de ce lundi, Zoé Leyval a partagé ses impressions. « J’ai mal partout, j’ai les pieds en feu après cinq matchs joués. Trois jours avant le tournoi, j’étais prête à arrêter le tennis. Je suis venue en me disant, si je passe le premier tour, ce serait

Lire la suite…

Les ramasseurs de balles, un maillon essentiel de l’ENGIE OPEN de tennis

Les jeunes ramasseurs de balles sont fin prêts à remplir leur rôle.   Comme dans les plus grandes compétitions, le tournoi Engie open fait appel à de jeunes ramasseurs de balles. Cette année, le TCMP n’a eu aucun mal à recruter ses précieuses petites mains puisqu’ils ne sont pas moins de 18 à avoir souhaité se former à l’exercice. Le temps d’un après-midi, les enfants se sont initiés aux gestes de base du ramassage de balles. Ils rempliront un rôle essentiel lors des demi-finales et finale.

Les partenaires jouent le jeu pour le tournoi ENGIE OPEN

Partenaires, sponsors et bénévoles, tous sont mobilisés pour permettre à l’évènement d’asseoir sa notoriété et de rayonner. Pas moins de 40000 € sont nécessaires pour organiser, chaque année, le tournoi de tennis féminin Engie Open. Un budget qui ne pourrait être bouclé sans le soutien des partenaires mais aussi des bénévoles, qui gèrent la logistique en amont et pendant le tournoi perrosien. L’Engie Open est un tournoi qui a pour objectif de promouvoir le tennis féminin et, au-delà, le sport féminin. Inscrit dans le Circuit national des grands tournois, rare pour la gent féminine sur l’Hexagone, l’évènement permet à de nombreuses jeunes femmes de performer. « Pour mettre sur pied un tel évènement, c’est beaucoup d’investissement en amont mais également pendant le tournoi. Les sponsors et les partenaires sont essentiels pour nous car le coût total de l’Engie Open tourne autour de 40000 € », précise Anicet Heylen. « La communication avec des partenaires comme Station millénium ou Le Télégramme nous permet de mettre en lumière l’évènement. L’Agapa, l’hôtel de Perros et l’hôtel les Sternes, qui nous offrent des nuitées, servent également la notoriété du tournoi. Tout comme le partenariat avec les concessions Audi et Peugeot, qui nous prêtent plusieurs véhicules qui nous permettent

Lire la suite…

MILLENIUM : Emission spéciale ENGIE OPEN 2020

Vendredi 21 février, Millénium a consacré une émission spéciale sur l’ENGIE OPEN 2020 de Perros-Guirec. Ce fut l’occasion de parler de divers sujets autour du tournoi de tennis féminin de la cité en Roz. Retrouvez une partie de cette émission sur le site de Milénium : https://www.station-millenium.com/replays/engie-open-perros-guirec/ Les partenaires, comme l’AGAPA, ont pu louer la qualité du tournoi et parler de leur envie de s’inscrire dans la continuité sur cet événement. Les personnes de l’organisation ont pu décrire leur travail durant cette presque quinzaine sur les terrains de Kerabam. La Ligue de Bretagne interviendra également lors du tournoi avec des jeunes espoirs qui seront présent. Pratique : Entrée gratuite. 1/8ème de finale lundi et mardi matin. 1/4 de finale mardi après-midi. Mercredi matin 1/2 finales à suivre à partir de 9h30. Finale à 18h !

L’ENGIE OPEN monte en puissance

Emma Mazzoni (-4/6) contre Marie Cerezo (-2/6) Arbitre Jean Yves Schmitt   Les choses sérieuses vont débuter à l’ENGIE OPEN. Si les premières concurrentes ont déjà offert au public un très beau jeu, le tournoi international de tennis féminin va monter en puissance jusqu’à la finale de mercredi. Dès lundi, 11 h, le public, de plus en plus nombreux, va pouvoir profiter du beau jeu des jeunes femmes avec, comme chaque année, de belles surprises et de beaux duels. Le public ne s’y trompe pas et est déjà très nombreux derrière les vitres du club house à profiter du spectacle. Entrée des -4/6 ce dimanche matin et à niveau – 15 l’après-midi. Les premières numérotées entreront lundi après-midi dans le tournoi. Pratique : Matchs tous les jours, de 10 h 30 à 18 h. Lundi 24 février, fin des 32e et 16e de finales et début des 8e.

Eleejah INISAN, jeune espoir du tennis féminin à l’ENGIE OPEN de Perros-Guirec

La jeune Eleejah Inisan, qui évolue à l’As Chantepie, a un bel avenir devant elle. Ce jeudi, Eleejah Inisan, toute jeune joueuse bretonne, a fait son entrée en lice sur l’Engie Open. À 11 ans, elle affiche déjà un beau parcours. Rencontre. Vous jouez au tennis depuis longtemps ? J’ai commencé à deux ans et demi. C’était naturel, mon papa gérait un club de tennis du côté de Rennes, je l’accompagnais souvent. C’est une véritable histoire de famille, mon papa, ma maman et mon frère, tout le monde joue au tennis. J’ai naturellement baigné dans ce sport. Un temps j’ai fait de la zumba mais le tennis est devenu une véritable passion et j’ai choisi de privilégier ce sport. Que vous apportent les tournois ? Qu’attendez-vous de l’Engie Open ? J’ai commencé vers 7-8 ans pour me confronter aux jeunes de ma catégorie. J’évolue en catégorie 12 ans, âge que j’atteindrais en juillet. C’est ma première participation à l’Engie Open et c’est aussi la toute première fois que je fais un tournoi du circuit national. J’espère aller le plus loin possible et progresser dans mon jeu. C’est intéressant de jouer en performance contre des filles meilleures, il y a plus d’enjeux et de

Lire la suite…

ENGIE OPEN PERROS GUIREC. De nouvelles têtes à découvrir

L’open de tennis de Perros-Guirec a démarré ce samedi. L’année dernière, Mallaurie Noël avait échoué en demi-finale contre la victorieuse de l’Open Engie à Perros-Guirec Julie Gervais.   Les inscriptions sont encore possibles jusqu’à vendredi pour les plus hauts clssements. Plusieurs têtes d’affiche sont au programme. Avec notamment trois joueuses étrangères, l’Ukrainienne Anastasiya Shoshyna, la bulgare Aleksandrina Naydenova et la turque Melis Sezer. Chez les Françaises, on retrouvera Mallaurie Noël, demi-finaliste l’année dernière et qui avait offert un très beau match contre Julie Gervais, la vainqueure. Elle ne défendra pas son titre, engagée à Maçon pour décrocher une wild-card pour Rolland-Garros. Outre Mallaurie Noel, Elixane Lechemia et Clémence Fayol reviennent sur le tournoi. Sur la soixante-dizaine de participantes, le plateau sera renouvelé de moitié. « On a retrouvera d’autres styles de joueuses » indique le co-directeur du tournoi Philippe Labrot. Des joueuses comme Léa Tholey, Carla Touly ou Maëlys Bougrat fouleront les courts de Kerabam à Perros-Guirec. Alors que les poules sont en train de se jouer, le tournoi devrait s’accélérer en fin de semaine. Avec une édition qui s’annonce indécise de bout en bout ? Pratique : Du 15 au 26 février, Kerabram, gratuit.

C’est parti pour dix jours de tennis féminin à l’Engie Open

L’Engie Open a ouvert ses portes ce samedi pour dix jours de tennis féminin. Ce samedi, premier match très disputé entre Emma de la Laurencie et Nathalie Miguel devant un public de passionnés qui a suivi avec attention les échanges. Après les matchs de poules, le tournoi passera aux phases qualificatives avant d’accueillir les joueuses classées négatives et, pour les phases finales, les joueuses numérotées. Si, sur le terrain, le jeu est maître, l’atout premier du tournoi est l’ambiance toute particulière qui règne en coulisses. Pratique : Du 15 au 26 février, Kerabram, gratuit.

La 17e édition de l’Engie Open de Perros-Guirec est lancée

La 17e édition de l’Engie Open, le tournoi international féminin, a été lancée dans les salons de l’Agapa ce vendredi. Plus que quelques jours avant d’entendre résonner les balles jaunes et les encouragements sur les courts de tennis de Kerabram du 15 au 26 février. Julie Gervais, qui a marqué la 16e édition, qui sera malheureusement absente cette année, a tenu à adresser un petit message vidéo aux partenaires, bénévoles et organisateurs réunis, ce vendredi, pour le lancement de la 17e édition. Elle a souligné l’ambiance toute particulière qui règne tout au long du tournoi et l’accueil réservé aux athlètes et regretté de ne pas pouvoir être présente cette année, étant engagée sur le tournoi de Mâcon où elle pourrait décrocher une wild card pour Roland Garros. La FFT oblige en effet les joueuses à faire ces tournois afin de se classer afin d’accéder au graal des wild-card. Un beau plateau annoncé Un tournoi qui ne semble pas faire trop d’ombre au tournoi perrosien puisque déjà plusieurs joueuses classées comme Mallaurie Noël, Clémence Fayol, Maelys Bougrat, Elixane Lechemia ou encore la joueuse bulgare Aleksandrina Naydenova sont inscrites ainsi que huit joueuses classées -15. Un beau plateau qui va encore évoluer au

Lire la suite…